Home | Deutsch | Italiano | Sitemap | Liens | Dernières nouvelles
 
PORTRAIT | DEMANDES DE SOUTIEN | PROJETS PRIORITAIRES | PRIX BINDING POUR LA FORÊT | LOGOS | MÉDIAS
 
Les principes
Conseil d'experts
Les lauréats
Projets réalisés
Film
Excursion forestière
Médias
Forêt et société
Excursions forestières
Fin du Prix Binding pour la forêt
 
Lauréate 2006
Bourgeoisie d'Amden (SG)
Prix Binding pour la forêt 2006: Bourgeoisie d'Amden (SG)

Les changements, une chance pour la forêt

La Bourgeoisie d’Amden est lauréate du 20e Prix Binding pour la forêt. Le thème de cette année " Les changements, une chance pour la forêt " avait été choisi sur l’arrière-plan des modifications fondamentales de ces dernières années dans le domaine de l’économie forestière, modifications qui sont encore en cours. Amden a réussi à mettre ces modifications à profit, en se tenant régulièrement au courant des exigences changeantes envers la forêt et des indemnités et aides financières disponibles.
Priorité est donnée à la protection de la population contre les dangers naturels, les avalanches en particulier, ainsi qu’à la promotion et à la conservation de la diversité des espèces. Ces deux objectifs sont demandés par la population et soutenus par la Confédération et le canton. Les coupes de bois destinés à la vente ne sont réalisées que lorsqu’elles couvrent au moins leurs coûts (c’est le cas pour environ un tiers du bois exploitable à Amden).

Différents projets de soins aux forêts protectrices sont en cours depuis les années 1980 pour protéger le village d’Amden des avalanches. De plus, des reboisements d’altitude sont réalisés dans des conditions difficiles. Au-dessus de la limite de la forêt, on construit et on entretient des ouvrages paravalanches depuis les années 1940. Le projet de soins aux forêts protectrices Amden-Weesen a servi de projet pilote et de modèle pour le concept Gestion durable des forêts de protection (NaiS) développé par la Confédération. C’est le premier exemple d’une méthode moderne de soins aux forêts protectrices qui n’existe encore nulle part ailleurs dans l’Arc alpin.
La diversité des espèces est conservée et favorisée par une gestion soigneuse des ressources naturelles. Le territoire communal comprend un site marécageux et la structure des forêts est essentiellement naturelle. Une réserve forestière particulière de 975 hectares constitue un projet prioritaire en faveur du grand tétras menacé, qui est encore présent en nombre remarquable dans ce secteur. Ce projet exemplaire sera réalisé en étroite collaboration avec des spécialistes de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et de la Station ornithologique suisse de Sempach. Un autre projet particulier bénéficie d’un suivi scientifique : Le pâturage d’un alpage à moutons, exploité intensivement depuis très longtemps, a été abandonné en l’an 2000 pour rendre à la faune sauvage son habitat naturel en vue de réduire autant que possible les abroutissements dans la forêt voisine.

L’exploitation forestière d’Amden est rentable dans une large mesure, ce à quoi contribuent une bonne formation, d’excellentes connaissances locales et un intérêt personnel de tous ceux qui participent à la réalisation des mesures décidées. La bourgeoisie met à profit les opportunités qui lui sont offertes par l’indemnisation forfaitaire des prestations fournies. Cela permet à son exploitation forestière de réduire les coûts restants par un travail efficace, voire même de réaliser un bénéfice.
L’étroite collaboration entre la bourgeoisie et la commune municipale est exemplaire et importante. En effet, cette dernière assume les trois quarts des éventuels coûts restants des soins aux forêts protectrices et confie, en tant que maître de l’œuvre, la réalisation des projets d’ouvrages paravalanches à l’équipe forestière d’Amden.

Un petit film a été réalisé à l’occasion de l’attribution du Prix Binding pour la forêt 2006 : Veränderungen als Chance für den Wald, production : point de vue, productions audiovisuelles, Bâle.

On a également publié une brochure
Veränderungen als Chance für den Wald, en allemand, avec résumés en français. Les intéressés peuvent commander la brochure auprès de la Fondation ou la télécharger ici (PDF 5934 KB).

Éloge du Prof. Peter Bachmann, président du groupe d’experts du Prix Binding pour la forêt à l’occasion de la remise du Prix Binding pour la forêt 2006 au Wenkenhof, Riehen/Bâle.
Allocution de Monsieur Werner Schärer, chef de la Division Forêt de l’Office fédéral de l'environnement, à l’occasion de la remise du Prix Binding pour la forêt 2006, sous le titre " Nouvelles formes de collaboration en forêt ".