Home | Deutsch | Italiano | Sitemap | Liens | Dernières nouvelles
 
PORTRAIT | DEMANDES DE SOUTIEN | PROJETS PRIORITAIRES | PRIX BINDING POUR LA FORÊT | LOGOS | MÉDIAS
 
Les principes
Conseil d'experts
Les lauréats
Film
Médias
Forêt et société
Excursions forestières
Fin du Prix Binding pour la forêt
 
La forêt privée, un potentiel
Waldpflegegenossenschaft Schwändeliflue

Des propriétaires de forêt privée de l’Entlebuch se sont réunis en un syndicat engagé. Par l’attribution du Prix Binding pour la forêt, la Fondation Sophie et Karl Binding les récompense pour l’entretien commun, ciblé et exemplaire de leur forêt. Assortie d’un montant de 200'000 francs, cette distinction constitue le prix pour l’environnement le mieux doté de Suisse.

Située au-dessus du village de Flühli (LU), la forêt – difficile d’accès et très raide – appartient à 36 propriétaires de forêt privée. Les 136 hectares boisés protègent la localité contre les dangers naturels – à condition que les peuplements soient soigneusement entretenus. Une tâche quasi impossible pour un propriétaires seul : la somme de travail et les coûts seraient trop élevés et les connaissances font souvent défaut. En Suisse, de nombreux propriétaires de forêt privée sont confrontés à ce problème. Près d’un tiers de la forêt de notre pays appartient à un quart de million de propriétaires. Les parcelles sont souvent petites et sans importance économique, le boisement suranné et sous-exploité – un potentiel en friche. C’est pourquoi les propriétaires forestiers de Schwändeliflue ont fondé un syndicat d’entretien des forêts en 1996 dans le dessein de contribuer au bien-être de la vallée. Ensemble, ils peuvent alors réaliser, a contrario d’une exécution solitaire, une gestion des forêts efficace, durable et dirigée vers le long terme.

Un grand engagement et un esprit ouvert
Les propriétaires ont cédé les droits individuels de leurs parcelles de forêt au syndicat, mais leur attachement émotionnel est resté intact. L’opération ne leur a apporté aucune perspective de gain. Ils doivent juste avoir confiance en la nouvelle structure et considérer la propriété forestière comme une opportunité. Les qualités qui permettent au syndicat de gérer la forêt dans le sens du développement durable et de la protection du village sont les suivantes : un objectif commun, un engagement élevé, une pensée autonome et nuancée, une action à long terme et un partenariat étroit avec le service forestier cantonal. L’organisation est dirigée activement et avec circonspection par son président Peter Studer et son vice-président Pius Schnider qui ont établi une conception commune de la forêt et de l’écosystème. Cette vision permet même de concilier les avis divergents en matière de gestion. Les personnes impliquées trouvent en permanence des solutions appropriées et dirigées vers l’avenir par la poursuite d’un objectif commun, l’ouverture et leur responsabilité envers la population villageoise.

Le Syndicat d’entretien des forêts
Le forestier Oswald Aschwanden, engagé par le syndicat, travaille de manière professionnelle et collabore étroitement avec le service cantonal des forêts. La planification annuelle est soumise aux membres du syndicat qui décident de la mise en oeuvre des mesures prévues. Dans la mesure du possible, les membres accomplissent ensemble les travaux et sont rémunérés à l’heure. La construction de chemins, la plantation d’essences en vue d’accroître la proportion de feuillus et la construction de trépieds contre le glissement de la neige comptent parmi les tâches à effectuer. Une entreprise forestière se charge du reste des travaux, comme l’exigeante récolte des bois pour le rajeunissement des peuplements. Sans hangar forestier, le syndicat maintient ses coûts d’infrastructure à un bas niveau.

La forêt privée, un potentiel
L’exemple de Schwändeliflue montre que la forêt privée, exploitée et entretenue collectivement par une organisation appropriée, a un potentiel non négligeable, tant pour les propriétaires que pour la société. A Flühli, la collaboration entre les propriétaires en faveur de l’intérêt public est exemplaire et ne va pas forcément de soi par les temps qui courent. Ce modèle de réussite peut servir d’exemple à d’autres propriétaires de forêt privée. C’est pourquoi le Syndicat d’entretien des forêts Schwändeliflue reçoit le Prix Binding pour la forêt 2014 sur le thème « La forêt privée, un potentiel ».

Matériel à télécharger

Dépliant
"Le secret du succès de la Waldpflegegenossenschaft Schwändeliflue" (en français). Ce dépliant montre aux professionnels et aux personnes intéressées pourquoi la Waldpflegegenossenschaft Schwändeliflue peut servir d'exemple pour la forêt privée en Suisse. Imitateurs souhaités! (PDF 877 KB)

Brochure
"Potential Privatwald - Waldpflegegenossenschaft Schwändeliflue", illustrée, en allemand, avec résumés en français. Les intéressés peuvent commander la brochure auprès de la Fondation ou la télécharger ici (PDF 9493 KB).